Les disciplines en Kayak

Sorties en rivières

fabienne-02

 

Description

La descente « classique » des rivières consiste à parcourir un tronçon plutôt facile de rivière. On apprécie l’eau calme ou l’eau vive, on perfectionne sa technique de navigation dans les courants, on admire le paysage, on joue dans les rouleaux, et on partage tous ces plaisirs avec le groupe.

Les kayak utilisés pour cette discipline

riviere-axiom

 

La haute rivière

haute-riviere-01

 

Description

Franchir des chutes d’eau, chasser le parcours inconnu, dévaler des torrents à près de 10% de pente. Telles sont les activités favorites des adeptes de la haute rivière. Pourquoi « haute » rivière ? Tout d’abord parce que les parcours les plus difficiles sont souvent situés près de la source des cours d’eau. Ensuite parce que ces parcours frôlent parfois le sommet de l’échelle de cotation des rivières, échelle qui va de 1 à 6.

Les kayak utilisés pour cette discipline

riviere-remix

 

Le rodéo ou freestyle

rodeo-freestyle

 

Description

Le rodéo ou freestyle (en anglais : playboating) est une discipline du canoë-kayak dédiée au jeu et à l’exécution de figures acrobatiques en eaux vives, avec un kayak ou un canoë. Le but étant (en compétition) de faire un maximum de figure en 45 secondes dans une vague ou un rouleau (le pagayeur ne doit pas se faire sortir de la vague pour que la figure soit validée). Plus les figures sont difficiles à réaliser, plus elles valent des points. Il y a différents types de figures qui se font dans un rouleau ou tout simplement sur du plat.

Les kayak utilisés pour cette discipline

rodeo-liquidlogic

 

Le slalom et la compétition

slalom

 

Description

Un tronçon de rivière (naturelle ou artificielle) d’environ 500m, 18 à 25 portes rouges ou vertes suspendues au-dessus de l’eau, une cellule de départ et d’arrivée pour le chronomètre. Le but : passer toutes les portes dans l’ordre des numéros, sans les toucher. Les portes vertes sont à descendre dans le sens du courant, les portes rouges sont à remonter. Chaque porte touchée donne une pénalité de 2 secondes et si une porte est manquée, elle donne une pénalité de 50 secondes. Ces pénalités s’ajoutent au temps réalisé. Une manche dure environ 90 secondes pour les meilleurs. L’athlète effectue 2 manches et c’est la meilleure qui compte.

Les kayak utilisés pour cette discipline

slalom-02